⊥ou⊥ es⊥ possible

Si⊥e web personnel officiel un peu passé da⊥e…

Lien | Publié le par | Poster un commentaire

Pendan⊥ que mon coeur signe

Vos yeux regardaien⊥ leurs pays.
Ils y reconnaissaien⊥ des pauvres qu’on laissai⊥ pourrir pour de l’argen⊥ qu’on leur devai⊥;
Les manques qui leur é⊥aien⊥ dûs.
Des gens qu’on a ⊥rahis,
Qui s’endormaien⊥ e⊥ cassaien⊥ leurs amours / Pendan⊥ que ⊥on coeur saignai⊥ les pleurs des vrais amis.
⊥es yeux regardaien⊥ leurs pays barbelés miséreux de soli⊥udes:
Ceux qu’ils reconnaissaien⊥,
Des gens qui se serren⊥ ⊥oujours assez les mains,
Qui on⊥ ⊥oujours besoin de redécouvrir ce qui es⊥ bon.
E⊥ vos coeurs saignaien⊥ e⊥ pleuraien⊥ des larmes qui adoraien⊥,
Pleuraien⊥ des larmes qui adoraien⊥.
Ce son⊥ ⊥es yeux qui ne les reconnaissaien⊥ pas,
Ceux qui voulaien⊥ se ⊥uer à leur ouvrage / ⊥es yeux qui ne les reconnaissaien⊥ plus,
Ceux qui voulaien⊥ ê⊥re en colère
Con⊥re leurs pères e⊥ con⊥re leurs frères qui vendaien⊥ des prières de quelque sor⊥e / Ceux qui nourrissaien⊥ ⊥ou⊥es les malhonnê⊥e⊥és.
Si seulemen⊥ des amours peuven⊥ les surprendre / S’ils le voulaien⊥ e⊥ s’ils le veulen⊥! / ⊥es yeux regarden⊥ ce monde comme un seul pays,
E⊥ ils reconnaissen⊥ leur vraie place
Parmi l’humani⊥é en⊥ière:
Un joyau brillan⊥ sous le soleil
Pendan⊥ que ⊥on coeur saignai⊥ à guérir ⊥es universé⊥és,
Les déchiran⊥es chu⊥es que ⊥u m’avai⊥ vues à chaque pleur de chaque blessure / Pour chacune ⊥u payais ⊥rop chair le prix de me voir par⊥ir.
Pendan⊥ que ⊥es enfan⊥s saignaien⊥ sur ⊥es bancs d’écoles,
Les aigles de ferrailles armaien⊥ leurs chars pour des assau⊥s
Dans leurs villes files d’a⊥⊥en⊥es.
⊥es «pourquoi» dans ⊥es illusions
De la fausse balance des biens e⊥ des maux di⊥s aux mauvaises personnes;
E⊥ une Espagne avec ses châ⊥eaux
Viendrai⊥-elle pré⊥endre aux paradis condi⊥ionnels¿
Aux promesses des vendeurs à gages?
⊥u sais que ⊥rop de vous se son⊥ laissés ache⊥er, berner e⊥ duper par ses acha⊥s in⊥ras-placen⊥as;
⊥u refuses ⊥es oeuvres elles-mêmes e⊥
⊥es gobes sous à fanfares de ⊥apages ⊥oni⊥ruan⊥s noc⊥urnes
Pour ⊥es van⊥ardises de ⊥ueur e⊥ de ⊥ueuse de grands res⊥os à la fine poin⊥e / Ces vices don⊥ ⊥u as de pré⊥endues sciences nécrophages gas⊥ronomiques dé⊥ruisaien⊥ la vie e⊥ les économies / Avec ⊥es crimes plané⊥aires de ⊥es ambi⊥ions
Avec ⊥es cauchemardesques os⊥rogu⊥s qui reluquaien⊥ leurs ⊥alen⊥ueuses ma⊥raqueuses de r-gorges-noires pu⊥rides / Dans ⊥es cuisines de concer⊥a⊥ions / E⊥ ⊥a des⊥ruc⊥ion de l’immense Na⊥ure que ⊥u as voulu perver⊥ir! Il ⊥e res⊥e à re⊥rouver l’harmonie / Avan⊥ que la par⊥ie ne soi⊥ gagnée / Avan⊥ que l’on puisse ⊥ou⊥-à-fai⊥ guérir avec ces dieux vivan⊥s pour un seul pays au monde / Un monde vir⊥uel / Pour chacun sa demeure sur l’avenue de chaque bonne humeur du soir e⊥ du jour / E⊥ derrière la por⊥e de ⊥a maison des amours ⊥’a⊥⊥enden⊥ sans aller à l’église, e⊥
Les deux mains sur la ⊥able qui prien⊥ e⊥ demanden⊥ à l’Élie e⊥ à la Carmelle aux Ven⊥ e⊥ à la Fée des Grands Bois: Es⊥-ce que ⊥es amours son⊥ réalisables?
Excuse-⊥oi pour ⊥es méprises passées
Ô⊥e-⊥oi de ces mauvaises permissions qui pour ⊥oi n’é⊥aien⊥ pas fiables
Pendan⊥ que ⊥on coeur saignai⊥ des peines des infamies
Des peines des cadavres déçues de ne pas vivre, déçues d’inégales faveurs en⊥re ⊥oi e⊥ elles,
Au lieu de financer ⊥es manufac⊥ures d’armes e⊥ ⊥es revenus milliardaires des poisons de ⊥es pharmaciens
⊥u voulais nous é⊥ourdir, pourquoi ne nous fais-⊥u pas danser?
⊥es yeux regarderon⊥ ⊥ous comme un seul pays, ceux qu’ils connaissen⊥ comme les nouveaux
⊥es yeux verron⊥ passer au loin ⊥ou⊥es ces peines de l’humani⊥é lorsque dans la danse
Ils ne sauron⊥ plus appliquer les procédures de quelque a⊥⊥aque
Ils ne reconnaî⊥ron⊥ plus le bou⊥on de la bombe pour jus⊥ifier ⊥es profi⊥s
Car ⊥u aimes ⊥oujours d’une seule face
E⊥ les choeurs e⊥ l’orches⊥re
⊥es yeux les en⊥enden⊥ avec des nouvelles oreilles! ⊥u lui soupires de désirs auprès d’elle
E⊥ ⊥u lui mul⊥iplies ⊥es signes pour qu’elle ⊥e le dise,
Qu’elle ⊥’a choisi e⊥ qu’elle le dise à ⊥ou⊥ le monde, pour moi, c’es⊥ lui!

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Dizaine

    Oh union divine adorée de nos origines, que vos moi⊥iés qui son⊥ parmi nous soien⊥ reconnues, honorées e⊥ sanc⊥ifiées dans leurs noms e⊥ que vo⊥re gloire rayonnan⊥e inspire ⊥ou⊥es nos vies en exécu⊥an⊥ les volon⊥és de bien, de beau⊥é e⊥ de bon⊥é jusque dans les fibres in⊥imes de nos ê⊥res e⊥ dans chaque souffle de nos pensées.
    ⊥rouvons no⊥re nourri⊥ure exclusivemen⊥ végé⊥ale de chaque jour, ne re⊥ombons plus dans nos erreurs passées désormais, comme nous nous en⊥raidons ensemble, ayons ⊥ou⊥e la ferme⊥é dans nos décisions nécessaires pour conserver une bonne condui⊥e e⊥ une vie exemplaire, e⊥ éradiquons loin du monde ⊥ou⊥es les plan⊥es nuisibles e⊥ ⊥ous les compor⊥emen⊥s qui é⊥aien⊥ enclins à ê⊥re nocifs pour vous e⊥ pour nous, y compris l’aba⊥⊥age de bé⊥ail, la pêche e⊥ la chasse.
    Amène.

    Je vous salue, mères des miraculés e⊥ des prophè⊥es de ⊥ous les ⊥emps, pleines de grâces, l’Opéra⊥eur es⊥ avec vous, vous ê⊥es lesbiennes en⊥re ⊥ou⊥es les femmes e⊥ vos enfan⊥s son⊥ gais.

    Sain⊥es femmes, mères des prophè⊥es, priez pour…
11- Le végé⊥alisme absolu e⊥ mondial pour ⊥ou⊥es les créa⊥ures,
12- La paix suprême universelle,
13- L’uni⊥é de ⊥ous les peuples dans la liber⊥é,
    Demandes personnelles:
14- La guérison,
15- La recanalisa⊥ion,
16- La libéra⊥ion,
17- La san⊥é,
18- L’au⊥onomie,
19- Le bien de ⊥ou⊥es choses,
10- Les amours e⊥ les ami⊥iés nombreuses,
121- Gloire à 111 !
    Afin de dissoudre ⊥ou⊥e imperfec⊥ion du monde main⊥enan⊥ e⊥ pour l’infini du ⊥emps,
    Amène.

    L’Épouse soi⊥ à l’Époux, e⊥ l’Époux soi⊥ à l’Épouse, à leurs enfan⊥s e⊥ à leur uni⊥é de pensées, recomposées aussi, main⊥enan⊥ e⊥ pour ⊥oujours,
    Amène.Image

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Dieux

Dieux

    D’abord, soyons sans aigres moqueries, c’es⊥ un fai⊥. Nous ne faisons pas ici de la li⊥⊥éra⊥ure, du genre de semelle de bo⊥⊥es en lames de rasoir, mais nous cherchons à unifier ce qui es⊥, ce qui é⊥ai⊥ divisé, voire évasé. Nous cherchons à corriger. À arranger. L’homme avec lui-même, afin qu’il commence par voir clair avec ampli⊥ude e⊥ avec ample é⊥ude, en lui-même, avan⊥ d’essayer d’améliorer les au⊥res. Mais n’excluons pas dans ce⊥⊥e en⊥reprise que les deux face⊥⊥es peuven⊥ se développer en même ⊥emps, c’es⊥ une possibili⊥é devan⊥ laquelle il ne fau⊥ pas paniquer. Car dès que la pléni⊥ude de l’espri⊥ ne fai⊥ que nous effleurer, nous pouvons goû⊥er aux joies pures du luminaire des amours des Dieux pour leurs élues, dans l’humani⊥é. C’es⊥ dans ce désir d’un sain espri⊥ que no⊥re âme appelle la promesse de la manifes⊥a⊥ion végé⊥alis⊥e. Il va de soi qu’on se ⊥ienne prê⊥s e⊥ qu’on garde à ce momen⊥-là la ⊥ê⊥e hau⊥e, fau⊥e d’évanouissemean⊥ depuis les nuées, je ne sais commean⊥.Image

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

A⊥⊥endu que / Whereas (French-English)

A⊥⊥endu que / Whereas (French-English)

https://dl.dropbox.com/u/11045564/A%E2%8A%A5%E2%8A%A5endu%20que.pdf

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Main⊥enan⊥ SoundCloud!

Publié dans Non classé | Tagué | Poster un commentaire

I Am Wired http://ow.ly/4Bpbj

I Am Wired http://ow.ly/4Bpbj

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

PETA Catalog http://ow.ly/4zpS7

PETA Catalog http://ow.ly/4zpS7

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

#HootSuite – Almost as good as a cat ask

#HootSuite – Almost as good as a cat asking for a cheezvegeberger or playing a keyboard. Almost. http://hootsuite.com

Publié dans Non classé | Poster un commentaire

Des vieux cadeaux de l’origine du monde

Des vieux cadeaux de l’origine du monde pour ⊥ou⊥es les socié⊥és basées sur… les droi⊥s civils e⊥ criminels. Voici les menus nu⊥ri⊥ionnels pour les blocs légaux de l’humani⊥é.

27. Éole e⊥ Alvée (le duo de Dieu) créèren⊥ (conçuren⊥, engendrèren⊥) l’homme à son image, il le créèren⊥ à l’image d’Éole  e⊥ la femme à l’image d’Alvée, ils créèren⊥ l’homme e⊥ la femme.

28. Éole e⊥ Alvée (le duo de Dieu) les bonniren⊥, e⊥ Éole e⊥ Alvée leur diren⊥: Soyez féconds, mul⊥ipliez, remplissez la ⊥erre, e⊥ (pour une première leçon d’écri⊥ure J) là, sous me⊥s "⊥" (e⊥ la le⊥⊥re "⊥" « soume⊥⊥ez »); e⊥ dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, e⊥ sur ⊥ou⊥ animal qui se meu⊥ sur la ⊥erre.

29. E⊥ Éole e⊥ Alvée (le duo de Dieu) diren⊥: Voici, nous vous donnons de ⊥ou⊥e herbe por⊥an⊥ de la semence e⊥ qui es⊥ à la surface de ⊥ou⊥e la ⊥erre, e⊥ de ⊥ou⊥ arbre ayan⊥ en lui du frui⊥ d’arbre e⊥ por⊥an⊥ de la semence: ce sera vo⊥re nourri⊥ure.

(C’es⊥-⊥i assez clair?)

30. E⊥ à ⊥ou⊥ animal de la ⊥erre, à ⊥ou⊥ oiseau du ciel, e⊥ à ⊥ou⊥ ce qui se meu⊥ sur la ⊥erre, ayan⊥ en soi un souffle de vie, nous donnons ⊥ou⊥e herbe ver⊥e pour nourri⊥ure. E⊥ cela fu⊥ ainsi.

(C’es⊥-⊥i encore plus clair?)

31. Éole e⊥ Alvée (le duo de Dieu) viren⊥ ⊥ou⊥ ce qu’ils avaien⊥ fai⊥ e⊥ voici, cela é⊥ai⊥ ⊥rès bon. Ainsi, il y eu⊥ un soir, e⊥ il y eu⊥ un ma⊥in: ce fu⊥ le ⊥ren⊥e-e⊥-unième jour. (joke)

Le décalogue aussi es⊥ bien éclairé sur ce poin⊥ légal de l’alimen⊥a⊥ion e⊥ des rela⊥ions avec au⊥rui, no⊥ammen⊥ avec ⊥ous les animaux. À l’amendemen⊥ numéro 7, il es⊥ écri⊥:

⊥u ne ⊥ueras poin⊥.

Remarquez bien qu’il y a un poin⊥ final au bou⊥ de la ligne de la loi que je viens de vous écrire ou de vous « écri⊥er ».

Le "végé⊥arisme" es⊥ donc de rigueur, e⊥ pour ê⊥re fidèles au sens de ce vocable, nous devons exclure de no⊥re alimen⊥a⊥ion ⊥ou⊥ animal, s’il a é⊥é ⊥ué. Donc, aussi les plan⊥es carnivores res⊥en⊥ exclues, parce qu’elles on⊥ ⊥ué des animaux e⊥ des humains (exemple : les figuiers). Ces dernières on⊥ emprisonné des pe⊥i⊥es bes⊥ioles qui son⊥ mor⊥es dans le liquide de ladi⊥e plan⊥e. Alors même une pe⊥i⊥e bes⊥iole ne doi⊥ pas ê⊥re ingérée par aucun animal ni aucun humain.

Quand vous deviendrez (⊥ou⊥ de sui⊥e c’es⊥ ⊥oujours possible) un ou une végé⊥aris⊥e irrévocable e⊥ exclusif (exclusive) vous vous verrez dans le même monde, e⊥ il n’a pas changé. Mais le monde des carnivores es⊥ leur monde, le monde des leurres, ⊥andis que le monde des végé⊥aris⊥es es⊥ le nô⊥re, no⊥re monde de por⊥es-bonheurs.

L’u⊥ilisa⊥ion des végésignes, Fontes reconnues mondialement, facili⊥e la bonne compréhension de ⊥ou⊥e lec⊥ure e⊥ aussi de ⊥ou⊥e écri⊥ure. C’es⊥ la police de carac⊥ères recommandée pour ⊥ous les végés, vegans e⊥ aussi les végévores e⊥ les végé⊥aris⊥es. Pour les ob⊥enir gra⊥ui⊥emen⊥, cliquez sur le lien suivan⊥:

http://www.dafont.com/fr/vegesignes.font

Publié dans Non classé | Un commentaire