L’Avenir

L’avenir

Il est grand
le temps maintenant
de croire en l’avenir
Je voudrais croître
nourri de mes souvenirs
jusqu’à demain
et après demain
et encore après

Je pourrai alors
pardonner aux rois
Refaire ma vie
Au coin du Paradis!
Qu’il vienne le temps
qui démarre, attention!
Il y a des mares
Des sables mouvants
Des précipices
Et les lois du civisme.

Sans mes poignets
Je ne pense qu’à…
Me passer des joints,
Un truc de magicien
Pour délivrer du supplice des menottes
par la roue.
Du supplice… inévitable
Selon un juge de la médecine
Ahum!
Un autre précipice.
Un feu rouge.

Existasié
Dans un cerveau
Bien irrigué
Bien oxygéné
Un breuvage nectarisé
Semé de verdeur et d’or
Porteur de promesses
Indivulguées
Et pourtant numérisées
à Montréal ou à Paris.

Et en ces temps-là…
des bouts dits
non-valables
et des Bouddhas d’Arvida
se contre-notaient
dans des mélodies hilares
à d’aléatoires musiques
harmonisées au-delà des murs
et bien plus distrayantes
que de fréquents dialogues
qui eussent pu les chevaucher.

Je remarque le ressort-boudin bleu poudre
de mon stylo-bille.
Vouloir donner une intention
évoluante vers la perfection
c’est pour avoir expérimenté
tout humain évolué qui contient
un ressort-boudin.

Même si tes idées sont bonnes,
Tu dois te donner un délai raisonnable
pour les accomplir.

Terre ici soumise aux épreuves
altérant des jours qui te vieillissent,
nous te demandons pardon
pour notre première nuit
de noces non maturée.

Chaque preuve de bonté
Suivra ton étoile au firmameant
Lorsque ton départ détrompé
Deviendra imminent.

Tu respireras toujours.
Ton vocabulaire interne se renouvellera.
Tes mots se renouvelleront.
Tu seras envahie de lumière divine.
Le monde sera étonnant de nouveauté.
Tu n’auras plus de dettes.
Tous tes liens seront rompus.
Des entités célestes te guideront
vers ta nouvelle vie dans des lumières
ayant tout envahi.

À propos de chablav

Blogueur, cuisinier végan, chan⊥eur musicien, au⊥eur écrivain poè⊥e, paleFrenier, po⊥eur, graphis⊥e, pein⊥re, menuisier, cimean⊥ier, maraîcher, légumologue, Fon⊥is⊥e, ou végé. La vie quoi.
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s